Chronique EP : « Mayd Hubb vs Full Dub »

Au mois de mars, Mayd Hubb et Full Dub avaient sorti un album sombre et musclé sur ODG prod. Le principe :  chacun remixe les morceaux de l’autre! Au-delà de la finesse musicale de l’opus, il est le reflet de la bonne santé et de l’affirmation de la scène dub dijonnaise. Retour en détails sur cet EP remarqué avec Nico et Alex, nouveaux contributeurs de « Musical Echoes »!

maydfull

 

La scène  dub dijonnaise s’active depuis maintenant quelques années avec TelDem Com’Unity, le label Dubatriation mais aussi grâce aux deux producteurs Mayd Hubb et Full Dub qui s’associent le temps d’un EP.

Producteur prolifique, Mayd Hubb, compte déjà quatre albums à son actif, caractérisés par des basses massives et effrénées, mais aussi par des morceaux plus aériens. Collectionneur de samples, Full Dub a pour sa part, l’habitude de vous emmener dans un voyage intérieur guidé par une basse au rythme appuyé (son dernier album, Last Light, en est un très bon exemple).

L’EP Mayd Hubb vs Full Dub donne à entendre des morceaux sombres, agités par des basses énergiques et puissantes, embellis par des samples choisis avec soin. L’album s’ouvre sur une mise en bouche servie par Mayd Hubb (« Unknown RMX »). Si le morceau commence par des sons un peu orientaux, c’est pour développer une basse envoûtante, agrémentée d’une voix féminine, comme venue d’ailleurs. Peu à peu, le morceau s’accélère et prépare l’auditeur au remix de « Far Over » (issu de Mellowmoon, l’album de Mayd Hubb avec Joe Pilgrim)…Des sirènes, les premières notent si caractéristiques de ce morceau commencent, la pression monte, et c’est parti! Full Dub est au contrôle, la basse est lourde, entêtante et sert parfaitement le flow de Joe Pilgrim.

« Space Human » bénéficie pour sa part d’une introduction extraterrestre, « je me sens très seul », nous dit le sample suivi de kicks puissants et de cette ligne de basse très caractéristique de Mayd Hubb, qui réserve un développement de la piste pour le moins énergique. Oui, les choses sérieuses ont commencé, et l’album suit son cours avec un morceau très rythmé entre stepper et dub électro. Le morceau est une course en avant, qui mérite d’être écouté fort!

Full Dub enchaîne avec un bon dub (« Yell of Crack ») dont il a le secret : une basse ronde, des samples, une ambiance sombre. Imaginez une exploration urbaine dans un bâtiment ancien, abandonné, vous y êtes. Le second protagoniste poursuit avec « Self Full Feeling Prophecy », tirant le fil conducteur de l’album, des basses massives, des effets très discrets aux effets redoutables pour un dub à la fois énergique et aérien.

Le dernier morceau (« India Final Terminal ») annonce avec un son plus électro, mais tout à fait maitrisé, la fin de l’album.Elle est un parfait retour au calme après le voyage proposé par les deux artistes et fait la synthèse de la vision du dub qui a été éveloppée durant tout l’album, celui d’un dub électro à la française. « Mayd Hubb vs Full Dub » est donc la rencontre parfaite entre deux styles bien identifiables mais aussi, une production qui devrait faire date.

Nico et Alex (W.A.I) pour Musical Echoes. 

Ecoutez et téléchargez l’album ici : https://soundcloud.com/full-dub-1/sets/mayd-hubb-vs-full-dub-1
ou ici : http://odgprod.com/fr/page/2/

Tracklisting :

1-Mayd Hubb – Unknown RMX
2-Full Dub – Far Over RMX Feat. Joe Pilgrim
3-Mayd Hubb – Space Human RMX
4-Full Dub – Yell of Crack RMX
5-Mayd Hubb – Self Full Feeling Prophecy RMX
6-Full Dub – India Femina Terminal RMX

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s