Un hit du deejay Trinity ressorti par Iroko Records

Les perles roots se pressent et se repressent à tour de bras en ce moment. Difficile parfois de trier le bon grain de l’ivraie. Heureusement Manu Lkd veille et a repéré une énième pépite. Elle est l’oeuvre du deejay Trinity et c’est Iroko Records qui s’occupe de la repolir pour nos platines. 

Le 45T d'origine sorti sur le label Flag Man.

Le 45T d’origine sorti sur le label Flag Man.

Originellement sorti sur deux labels jamaïcains en 1979, Flag Man et Prophet’s Studio B, le morceau « Vampire » est sans doute l’un des meilleurs toasté par le deejay Trinity. Wade Brammer de son vrai nom, ancien de l’Alpha Boys School et tout juste 60 ans au compteur.

L’artiste use ici d’une version plus  »stepper » du magnifique « Love Without Feeling » des Heptones (1972/Harry A. Mudie). Il ne faut pas confondre ce titre avec  »Dreadest 80 » enregistré sur le même riddim et présent sur son album Trinity at his best Toasting sorti en 1982 sur Gorgon Records, car il s’agit bien de deux morceaux différents!

Trinity (à gauche) et Dillinger!

Trinity (à gauche) et Dillinger!

 »It seems like you Mother never teach you about the Bible, 
It seems like you’re not one of Jah Jah Disciple .. »

C’est aujourd’hui le label français Iroko qui se charge de remettre au goût du jour ce morceau mythique avec sa version en face B.

Manu Lkd.

Le site web d’Iroko :  http://www.iroko-records.com/shop/

Ecoutez le titre ici : http://www.youtube.com/watch?v=U9F0M5H9-WI

La repress d'Iroko Records.

La repress d’Iroko Records.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s