Chronique : « Pour qui sonne le dub » de Dubamix

Du dub? Oui mais militant! Deux ans après son « Mix A Dub », le Parisien Dubamix revient avec son deuxième album, « Pour qui sonne le dub » qui sort ce samedi 8 février en libre téléchargement et en CD. Passage en revue d’un opus particulier et original tant par ses influences musicales variées que par son fond très engagé! 

L'album sera librement téléchargeable sous Creative Commons mais sort aussi en CD.

L’album sera librement téléchargeable sous Creative Commons mais sort aussi en CD.

C’est un peu déroutant lors de la première écoute d’un album de dub :  tomber sur la rythmique de « Gangsta’s Paradise » de Coolio agrémentée du flow de Shurik’n, le rappeur d’IAM dès le second morceau (« Liberté I ») !  Un attrait pour le rap confirmé ensuite sur « Ils ne cherchaient personne » sur lequel E.One du groupe Première Ligne revient sur le massacre d’Oradour-sur-Glane (1944) et s’en sert comme point de départ pour un violent plaidoyer antifasciste, rappelant la mort de Clément Méric, en juin dernier.

Très vite, les premières tracks donnent donc le ton de ce nouvel album : très engagé et musicalement ouvert avec toujours la marque de fabrique de Dubamix, ces samples de discours politiques et la juxtaposition de musiques variées aux rythmiques reggae/dub.
On y trouve donc du rap mais pas seulement. Puisque les suivants changent complètement de direction musicale. Alors que « Ne désespérez pas » débute en dub lourd et menaçant et se mue en klezmer énergique, le sixième morceau, « Liberté II », mélange sans complexe musique traditionnelle grecque et dubstep à l’un des riddims les plus fameux du dancehall jamaicain. Entre les deux, « Partisan Dub » apporte une petite respiration mélodieuse bienvenue avec la reprise de Leonard Cohen d’une vieille et magnifique chanson de la Résistance « La complainte du partisan », joliment prolongée en rap par Skalpel, un autre membre de Première Ligne.

05_CDMais d’autres tunes ont une base reggae/dub plus classique comme « Pour qui sonne le dub » en featuring avec Kyam du groupe Lion Stepper ou encore « Vall’s in dub » dont le nombre de samples extraits de discours du ministre de l’Intérieur finit un peu par taper sur le système. Certains dubs dont plus construits et plus mélodieux comme « Class War Dub » et son magnifique oud arabe ou encore « Crisis » qui revient sur la crise économique grecque avec un stepper efficace.

La musique du film de Chaplin, Les temps modernes

Quant à « Dub Circus », c’est une petite bombe introduite par la fameuse musique du film de Chaplin, Les temps modernes, sur laquelle le flow énergique et ragga du vétéran Yoshi fait l’effet d’un bon uppercut en pleine face! Dommage qu’il intègre des passages dubstep qui n’apportent pas grand chose si ce n’est un énième changement de rythme… Une construction rythmique tout à fait différente encore sur le morceau suivant, « Tripalium Dub » qui illustre un monde du travail anxiogène à coups de violons et d’un dub rampant mutant en  drum n’ bass frénétique qui s’arrête net comme une chaîne de montage prise dans une course folle et insensée soudainement rompue.

Un thème des luttes sociales qui se retrouve aussi dans le morceau suivant, Le Monde bouge,  composé par le groupe de ska-punk Joke et remixé pour l’occasion par Dubamix. L’album s’achève par trois morceaux live, enregistrés lors de différentes dates de l’année dernière. Ils donnent à entendre un dub plus épuré pour des morceaux qui s’étirent plus longtemps (live oblige) et qui sont bien massifs tous les trois. Un vrai plus donc et non un simple bonus.

Au final et sur le stricte plan musical, ce « Pour qui sonne le dub » a les défauts de ses qualités. Ces compositions hybrides ont des influences musicales tellement diverses qu’un aspect un peu brouillon en éclipse parfois toutes les subtilités. Notamment quand le fil conducteur reggae/dub s’efface aux dépens de rythmiques plus sommaires, moins léchées et plus répétitives (dubstep, jungle, drum n’ bass…). Reste que le plus souvent, samples bien sentis, instruments plus classiques voire traditionnels, passages au saxophone (l’instrument de prédilection de Greg Dubamix), s’intègrent parfaitement à ce paysage musical bigarré. Ils en soulignent la diversité et les nuances pour mieux marteler le plus important : le message! Celui d’un monde libéré des chaînes de la xénophobie et des inégalités sociales. Le dub militant n’est donc pas une posture pour Dubamix mais bien un combat de tous les instants. Jusqu’à la fabrication de cet album, entièrement autoproduit. Car militant, c’est à plein temps!

Musical Echoes.

* Un concert de sortie de l’album de Dubamix est organisé ce samedi 8 février au Petit Bain à Paris (13e) dans le cadre de la soirée Alternative Reggae Party #6. D’autres groupes sont aussi programmés : Rod Anton and the Ligerians, Mardjenal Syndicate, Rojah B et RTSF, de 20h à 03h. 10€ en prévente, 15€ sur place. Toutes les infos ici : http://www.petitbain.org/ALTERNATIVE-REGGAE-PARTY-6

1512348_200896836773981_1884844410_n

Tracklisting de « Pour qui sonne le dub » : 

01 – Pour qui sonne le Dub feat. Kyam 4’20’’
02 – Liberté I 3’54’’
03 – Ils ne cherchaient personne feat. E.One 4’02’’
04 – Ne désespérez pas 3’14’’
05 – Partisan Dub feat. Skalpel 3’58’’
06 – Liberté II 3’08’’
07 – Vall’s in Dub 3’56’’
08 – Class War Dub 6’14’’ 374
09 – Dub in circus feat. Yoshi 3’02’’
10 – Crisis 4’05’’
11 – Tripalium Dub 3’26’’
12 – Le monde bouge Remix feat. Joke 4’39’’
13 – Ayuboga Dub live 5’25’’
14 – Dub Conqua live 5’02’’
15 – Tierra y Libertad live 5’57

Ecouter le morceau « Pour qui sonne le dub » feat. Kyam ici : https://soundcloud.com/dubamix/dubamix-pour-qui-sonne-le-dub

Téléchargez gratuitement l’album ici (à partir du 8/02) : http://www.dubamix.net/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s