« Midnight Ravers », le projet malien de Dino (High Tone) au FGO de Paris demain soir!

Midnight Ravers, exposition sonore itinérante initiée par Dominique Peter (High Tone) s’arrête à Paris (18e) demain soir. Direction Bamako (Mali) où électro dub et musique mandingue font des étincelles et se retrouvent le temps d’un album musical et dessiné. On y va pour en prendre plein les mirettes et les oreilles!

L'album "Midnight Ravers-Le triomphe du chaos" est sorti le 2 octobre.

L’album « Midnight Ravers-Le triomphe du chaos » est sorti le 2 octobre.

Ce n’est pas tout à fait du dub encore moins du reggae mais c’est un projet qui mérite le coup d’oeil et une oreille attentive. Dino nous en parlait dans une longue interview en mai dernier (https://musicalechoes.wordpress.com/2013/05/31/dino-high-tone-dub-invaders-des-vibrations-differentes-en-sound-system/), son « projet malien » est désormais finalisé et disponible dans les bacs depuis une semaine. Il le présente à Paris ce jeudi 10 octobre au centre musical FGO Barbara (Fleury Goutte d’Or), dans le 18e, à partir de 19 heures (entrée libre).

« Midnight Ravers-Le triomphe du chaos », c’est beaucoup de choses à la fois. Un premier voyage au Mali en 2010 pour le batteur d’High Tone qui en appelle bien d’autres, des rencontres, de la musique et enfin, des dessins. Ceux d’Emmanuel Prost qui rejoint le musicien à Bamako pour tenir un carnet de voyages et croquer les sessions d’enregistrements entre Dominique et plusieurs musiciens et chanteurs maliens et maliennes.

Captées au studio de Manjul à Bamako, l’Humble Ark, ces sessions réunissent la crême des musiciens locaux : Samba Diabaté et sa guitare, Cheick Diallo à la flûte, Madou « Sidiki » Diabaté à la kora, Assama Drané aux percussions (…) ainsi que la chanteuse Fatim Kouyaté ou le vocaliste Cheick Sirima. Autant de prises qu’il faut ensuite réarranger, bidouiller et mixer en studio à Lyon. Dino y ajoute donc ici et là des touches électroniques qui se marient à merveille avec la musique instrumentale  enregistrée à Bamako.  La patte dub du membre d’High Tone et Dub Invaders est subtile mais bien présente, notamment sur l’un des plus beaux morceaux du disque, Night live ravers qui se mue progressivement en dub instrumental avec skank de guitare, basse bien ronde et échos et reverb sur une batterie trépidante! Le tout accompagné par la jolie voix de Fatim Kouyaté.

Les huit morceaux de l’album sont bien plus qu’un simple voyage. Ils forment un inattendu mariage musical! Entre tradition et modernité, entre Lyon et Bamako, entre instruments et électronique…  Leur écoute prolongée produit l’impression d’un songe un peu lointain, désordonné, chaotique mais ô combien harmonieux, presque apaisant… Une musique qui invite d’autant plus à l’évasion qu’elle est joliment illustrée par les toiles d’Emmanuel Prost qui racontent l’enregistrement de ce disque et de cette aventure humaine et artistique.

Musical Echoes.

* Le clip animé de l’album à voir ici :

*Toutes les infos sur la soirée ici : http://www.fgo-barbara.fr/12895

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s