Lee Perry en tête d’affiche du onzième Télérama Dub Festival

Lee "Scratch" Perry, légende vivante du dub et du reggae.

Lee « Scratch » Perry, légende folle mais bien vivante du dub et du reggae.

C’est un monstre sacré. Une des dernières légendes vivantes du reggae authentique. A 77 ans, Lee « Scratch » Perry, ingénieur et musicien génial, producteur, arrangeur et enfin, chanteur (…) est un pan tout entier de l’histoire du reggae et plus spécialement du dub dont il est à l’origine. Au bout de 11 ans, c’est la première fois que le jamaïcain est programmé au Télérama Dub Festival dont le line-up (non définitif) tombe aujourd’hui et que « Musical Echoes » s’est procuré en amont.

The Upsetter sera donc l’attraction de cette onzième édition qui aura lieu à Paris mais aussi dans plusieurs villes de France, pendant tout le mois de novembre 2013. Lee Perry sera accompagné pour l’occasion de The ORB, duo britannique mythique bien connu des fans d’électro pour leurs sets ambient, techno et dub depuis les années 1980. The ORB et et Perry ont d’ailleurs sorti un album ensemble l’année dernière , The Orbserver in the star house, dont on a hâte de voir la déclinaison sur scène. Si les performances live du Scratch sont souvent inégales car « barrées » à l’extrême, le voir sur scène reste un moment touchant et souvent drôle tant le personnage dégage d’inventivité, d’espièglerie, d’humour et de folie inventive.

Autre gros nom, en tout cas qui risque de faire venir du monde, Dubakill, comprenez le projet dub du groupe de reggae français Danakil qui annonce déjà un concert le 22 novembre à Paris, toujours au Centquatre. Gageons que le groupe francilien  soit plus imaginatif en matière de dub qu’il ne l’est dans ses compositions reggae…

Habitués du festival et bien établis sur la scène dub française, Dub Invaders (High Tone crew sound-system) et Stand High Patrol sont également au programme, comme l’an dernier d’ailleurs. Autres piliers de la scène française, les sound-systems OBF, Blackboard Jungle et Kanka sont aussi de la partie et devraient envoyer du riddim bien chargé en basses et en skanks.

Tout aussi familier de l’événement,  le Stéphanois Brain Damage est de la fête mais sera cette fois accompagné de l’anglais Vibronics pour une projet musico- historique, particulièrement attendu et qui devrait, d’ici là, accoucher d’un album.

Petits « nouveaux » sur la scène dub française, le Toulousain Ackboo et le Lyonnais Panda Dub, tous les deux particulièrement actifs ces derniers temps, devraient profiter de l’aura du festival pour faire connaître un peu mieux leur travail, de même que le Lillois Weeding Dub dont le dub/stepper gagne a être mieux connu.

Au rayon des ouvertures à d’autres styles musicaux, qui font la force et l’originalité du festival, notons la présence du DJ anglais, Gilles Peterson dont les sélections électro font le bonheur de la radio Nova depuis quelques années déjà. Adrian Sherwood, déjà présent l’an dernier au Cent Quatre, revient cette année accompagné du jeune Pinch pour un projet dubstep qui devrait combler les fans de bass music.

Au micro, les Britanniques Soom T et Macky Banton ou les Français MC Taïwan  et Marina P ont déjà confirmé leur présence pour électriser le public de leur chant ou de leur flow.

Autres groupes ou sound-systems déjà confirmés : Dub Colossus, RSD (Smith & Mighty), Teldem Com’unity, Granit, Dub Livity, Braintheft, Skanky Yard, Storm & Break, Dub 4, Feldub

Si la programmation est loin d’être arrêtée et ne sera précisée que le 2 septembre, l’esprit du Télérama Dub Festival reste inchangé et continue à faire le lien entre groupes bien établis, jeunes talents en devenir et artistes touche-à-touche mêlant et brouillant les genres. Surtout, il semble s’affranchir une nouvelle fois des frontières musicales pour proposer une vision très large de la musique dub. Cette dernière fait la part belle tant aux styles que le dub influence qu’à ceux qui sont influencés par lui. Le tout compose un line-up pointu mais ouvert et on a déjà grand hâte d’y être!

Musical Echoes.

* Les villes qui accueilleront cette 11e édition : Paris, Marseille, Montpellier, Bordeaux, Saint-Nazaire, Saint-Etienne, Annemasse, Strasbourg, Le Havre, Dijon, Bourges, Angoulême…

* Le clip de « Golden Clouds » de The ORB feat. Lee Perry à voir ici : 

visu2013

Une réflexion sur “Lee Perry en tête d’affiche du onzième Télérama Dub Festival

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s