Dino (High Tone, Dub Invaders) : « Des vibrations différentes en sound-system! »

DUB INTERVIEW! C’est demain (samedi 1er juin) que le groupe High Tone signe son grand retour à Paris avec sa déclinaison sound-system, Dub Invaders #2, qui joue toute la nuit (23h-06h) à la Machine du Moulin Rouge (18e). Pour cette seconde invasion de la capitale, après celle du Cabaret Sauvage en avril 2009, les envahisseurs dub sont accompagnés de Shanti D et de Junior Cony au micro et bénéficient de la sono du Shamani Sound-system avec lequel ils partagent cette affiche immanquable!
Avant ce live qui promet d’être  tonitruant et well charged en basses, Dominique Peter, plus connu sous le nom de Dino ou Roots’ n  Future Hifi, batteur d’High Tone,  a accordé un long entretien à « Musical Echoes ». Il y évoque la culture sound-system, la deuxième tournée Dub Invaders et nous annonce d’ores et déjà un nouvel album pour son groupe prochainement! 

Dino aka Roots n Future Hifi, l'un des six Dub Invaders.

Dino aka Roots’n Future Hifi, l’un des six membres de Dub Invaders.

Musical Echoes : Samedi c’est votre première date à Paris depuis un moment non?

Dino : Oui, enfin on avait joué au Bataclan pour la tournée High Damage en avril 2012 sinon je crois qu’on était pas venu depuis la tournée suite à la sortie de l’album Outback (sorti en 2010 NDLR).

M.E. : On arrive à la fin de votre tournée Dub Invaders#2 (débutée en novembre 2012 à Marseille), comment se passe-t-elle? Comment êtes-vous reçus?

Dino : Très bien, tellement bien qu’on prolonge la tournée après l’été! On a déjà calé des dates pour cette automne dont une à Annemasse dans le cadre du Télérama Dub Festival. Les soirées sont bien remplies, on joue souvent dans des lieux pas vraiment habitués à la culture sound-system donc c’est frais pour nous comme pour le public. Il y a des endroits où c’est toujours la folie comme à Strasbourg, Bordeaux, Lyon ou Paris… Mais l’ambiance dépend plus de la salle et de comment elle est gérée, de sa configuration que de la ville où elle se trouve.

M.E. : En sound-system, comment jouez-vous? Quelle est la configuration du crew? Qui fait quoi?

Dino : On vient toujours à quatre pour laisser deux membres du groupe au repos. Samedi, il y aura Twelve, Natural High, Led Piperz et moi-même. Deux font un DJ set et deux autres font du mix en live. On a un patrimoine commun d’acapella de plein de chanteurs et de riddims puis chacun fait son propre remix. On se répond aussi en ping-pong. En gros, chacun joue environ 45 minutes-1 heure maximum.

« Jouer au sol, c’est vraiment kiffant »

M.E. : Prenez-vous autant de plaisir à jouer sur un sound-system qu’en concert avec vos instruments? Est-ce que ça demande la même concentration?

Dino : Oui carrément. Il y a une proximité avec le public qu’on a moins en concert. Pour ma part, j’aime bien prendre le micro et parler au public, chose que je ne peux jamais faire en concert. Les soirées ne sont jamais les mêmes, elles sont encore plus conditionnées par l’ambiance, par les gens qui sont là. Et puis jouer au sol, c’est vraiment kiffant!
Après c’est vrai que pour les DJ set, on peut davantage profiter de ce qui se passe autour, mais ceux qui mixent live ont vraiment la tête sur leur ordinateur et leur interface.

M.E. : Peux-tu nous rappeler d’où vient le projet Dub Invaders? Comment il se situe à côté des productions plus « classiques » du groupe High Tone?

Dino : Depuis le début d’High Tone (1997), on a toujours été dans la culure sound-system (les vinyles, les remixs…) en parallèle du groupe. Après on n’est pas des puristes ni des intégristes du genre mais on aime ça. On est très lié à OBF, Dub Addict qui sont nos potes depuis toujours. Et puis on a sorti nos productions vinyles assez vite avec nos deux 10 inch avec Martin Campbell et Shanti D (Urban Style et Dry), puis on a sorti la Dub box en 2009 et le triple vinyle Dub Invaders#1 l’année d’après.
Dub Invaders, c’est un peu la cour de récré d’High Tone, mais en même temps, on prend ça très au sérieux. L’esthétique sound-system est très codifiée et chaque membre y met sa vraie identité, la musique qu’il aime le plus. Par exemple Natural High ou Twelve font des tunes bien identifiables sans chanteur par dessus, moi je fais des trucs plus roots mais aussi très électro… Mais en même temps, les sensibilités de chacun d’entre nous s’expriment encore davantage sur nos projets personnels.

La tournée Dub Invaders #2 avait débuté à Marseille en novembre 2012, dans le cadre du Télérama Dub Festival. Les Lyonnais n'étaient alors malheureusement pas passés par Paris.

La tournée Dub Invaders #2 avait débuté à Marseille en novembre 2012, dans le cadre du Télérama Dub Festival. Les Lyonnais n’étaient malheureusement pas passés par Paris à l’époque.

M.E. : Comme le premier, votre disque Dub Invaders#2 est autoproduit. Vous faites tout de A à Z,  de la pochette à la distribution… Quel sens cela a pour vous?

Dino : C’est l’esprit même du dub! On n’a jamais attendu personne, on se prend par la main. C’est une liberté, une démarche artisanale sans compromis. En fait, entre les productions sound-system et les albums en featuring avec d’autres groupes (Kaltone, Zentone, High Damage…), on sort une autoproduction ou un album partagé entre chaque album « normal » d’High Tone.
Tout ça fait partie de la culture sound-system où les gars fabriquent eux-même leur sono, font et distribuent eux-même leur flyers…

M.E. : Justement, vous jouez toujours sur la sono d’autres crews. N’avez-vous jamais eu envie d’avoir votre propre sono?

Dino : Ah c’est marrant que tu poses la question car pas plus tard que lundi, notre clavier (Antonin ou Natural High) évoquait cette possibilité. Après, une sono ne se construit pas en un jour, c’est beaucoup d’investissement mais oui, on y pense!

Un nouvel album d’High Tone pour le printemps 2014

M.E. : Samedi (demain), vous jouez sur la sono de Shamani Sound-system, sound parisien, comment s’est faite la connection avec eux?

Dino: En fait, il nous ont appelé plusieurs fois pour qu’on joue avec eux et pour l’instant, ça ne s’était jamais fait. Mais nous à chaque fois qu’on joue quelque part, on essaie de profiter des sonos locales. Souvent, on joue avec celle de Dub Addict ou OBF qui partagent l’affiche avec nous mais sinon, on s’arrange avec les sonos des villes visitées : celle de Dub Browser à Bordeaux, celle de Kürün Positive Bassline à Cholet…

M.E. : Un mot sur les projets du groupe High Tone. Que préparez-vous?

Dino : Et bien ça fait déjà un an qu’on bosse sur notre prochain album entre les tournées pour Dub Invaders. Il sera mixé en novembre et devrait sortir pour le printemps 2014. On n’a pas encore le nom du disque mais on sait déjà qu’il sera plus resserré qu’Outback (le dernier album qui était double et comportait 16 plages NDLR).

M.E. : Après 16 ans de carrière, avez-vous toujours la foi, toujours l’envie? N’est-ce pas plus dur pour vous de partir longtemps sur les route lors des tournées?

Dino : Oui mais pour ça il faut avoir des projets nouveaux comme Dub Invaders qui nous permettent de nous renouveler.  Il faut prendre des risques et ne pas user la même corde. Aller là où le public ne nous attend pas forcément.
Pour les tournées, ça va. Cette année en tout, on aura peut-être fait une quarantaine de dates maximum, avant on pouvait faire près de 80 dates par an et là c’était vraiment usant. Mais aujourd’hui, on tourne un peu moins. C’est sûr qu’on fait des plus grosses jauges qu’avant donc les programmes veulent nous avoir en fin de semaine ou le week-end mais on constate aussi qu’il y a moins d’associations. Beaucoup ont disparu ces dernières années. Par contre la culture sound-system résiste bien et se développe en France.

M.E. : Peux-tu nous parler, pour finir, de tes projets personnels?

Dino : Oui il y a deux choses distinctes. D’abord je suis parti au Mali  en mars 2012 avec un dessinateur (Emmanuel Prost) pour un projet transversal, à  la fois musical et graphique baptisé Midnight Ravers. L’album sortira chez Irfan en octobre sous la forme d’un triple vinyle ou triple CD avec un livret d’illustrations. On a travaillé dans le studio de Manjul à Bamako avec des musiciens maliens. Musicalement, c’est un mélange d’instruments traditionnels (Kora, balafon, N’goni…) et d’électro contemplative. Avant la release, il y aura une expo sonore itinérante cet été.
Sinon, je vais aussi bientôt mettre en free download toutes les tracks dub produites en tant que Roots’n Culture Hifi. Elles étaient disponibles sur le JFX dub store mais je veux les partager gratuitement désormais. Il y a aussi des inédits et des dubplates avec Joe Pilgrim, Echo Ranks… Tout ça sera bientôt disponible!

M.E. : Un dernier mot pour tous les dubbers parisiens ou franciliens qui hésitent à venir demain soir parce qu’ils ont déjà vu High Tone un paquet de fois…

Dino: Dub Invaders, ça n’a juste rien à voir avec un concert d’High Tone. C’est un sound-system, au sol, ça tremble… Et c’est jamais pareil!

* Dub Invaders#2 (High Tone crew sound-system) feat. Junior Cony et Shanti D et Choo.ba.K (Shamani Sound-system), samedi 1er juin, 23h-06h. A la Machine du Moulin Rouge, 90 bd de Clichy, Paris 18e. Métro Blanche (2) ou Place Clichy (13). 17 € en préventes, 20 € sur place. Soirée interdite aux mineurs.

(Re)lisez la chronique de Musical Echoes sur l’album Dub Invaders#2 ici :  https://musicalechoes.wordpress.com/2012/12/20/chronique-dub-invaders-2-high-tone-crew-sound-system/

Ecoutez deux heures de mix « Dub Invaders » ici : https://soundcloud.com/active-disorder/sets/dub-invaders-high-tone-crew

Un extrait vidéo des Dub Invaders en live à Bordeaux, en février 2013 ici : 

Un aperçu du projet « malien » de Dino, Midnight Ravers, ici: 

4 réflexions sur “Dino (High Tone, Dub Invaders) : « Des vibrations différentes en sound-system! »

  1. Pingback: "Midnight Ravers", le projet malien de Dino (High Tone) au FGO de Paris demain soir! | Musical echoes

  2. Pingback: « Midnight Ravers », le projet malien de Dino (High Tone) au FGO de Paris demain soir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s