Chronique: Paproota Dub Compilation #3

La compilation est en libre téléchargement.

La compilation est en libre téléchargement.

Du dub en Pologne? Et bien oui et plutôt deux fois qu’une s’il vous plaît! En l’occurence trois fois même puisque que c’est bien le troisième volume des compilations Paproota qui est sorti ce lundi 28 janvier sur le netlabel du même nom.

A l’instar des désormais fameuses Dub Tentacles de Fresh Poulp Records (France), les sélections de Paproota découvrent et promeuvent des dubbers internationaux encore méconnus et sont partagées sur le net en libre téléchargement via des licences « Creative Commons ».

En novembre 2011 déjà, la deuxième Paproota éveillait notre curiosité grâce à une sélection solide et originale. Cette troisième release, la douzième au total pour le label polonais, reste dans cette lignée. 15 morceaux pour un total de 56 minutes strictly dubwise!

Et quelques grands noms attirent d’emblée l’oeil et l’oreille. C’est le cas du Canadien Dubmatix, qui dans son style caractéristique, ouvre le lp avec un dub où mélodica et flûte enjolivent un riddim bien entêtant sur Burning Fire Dub.
Autre « client » sérieux, le crew anglais de Leicester, Vibronics livre peut-être la tune la plus aboutie de l’album avec un Rumpus aussi massif qu’exclusif!  Sa mélodie implacable et aérienne ne tarde à nous envoyer dans un dimension parallèle far far away…
Toujours aussi « barrés », les Zion Train se font remixés à la mode dubstep par Small Steps pour un Divinity aussi déstructuré qu’énergique.

ODG et Mahom représentent la « french dub touch »

Autre nom familier, du moins en France, le crew ODG (Original Dub Gathering) qui s’associe au chanteur Jakho Lion pour une merveille reggae/dub : Shake Haze. Assurément l’un des meilleurs morceaux de la compilation que l’on retrouve aussi sur un EP sorti récemment par ODG : Chapter One (à écouter ici : http://odgprod.com/2012/12/jahko-lion-odg-chapter-one/#more-3312). Après Panda Dub sur la Paproota Dub Compilation #2, ce sont les Drômois de Mahom qui se chargent de représenter la french dub touch avec un stepper bien percutant dans la même veine que ceux de leur dernier album Dub by Sub sorti en octobre. (Chronique à lire ici :https://musicalechoes.wordpress.com/2012/10/18/chronique-dub-by-sub-de-mahom/). En outre, la belle et rafraîchissante voix de Makom.rion (Marion) accompagne ce Long River réussi.

Les Polonais ne sont pas en reste avec plusieurs productions à leur actif. Après déjà un bon morceau sur le volume 2, Mazari séduit à nouveau avec un dub chanté bien emballant qui appelle à l’unité africaine : Africa. Même message conscient de la part de Jabbadub feat. Jarex sur Promised Land qui oscille avec brio entre le reggae moderne et le dub/dubstep.
Quant à JahPa3, il nous livre avec The Train un morceau anxiogène à la lente intro angoissante qui mute petit à petit en dub explosif. Heavy!  Même rythmique massive pour FukudaTree dont le My choice se transforme vite en dubstep bien barré, idéal pour se déhancher…

En fait, si les titres de cette compilations ne sont pas tous indispensables,  ils prouvent tous en revanche que le  dub a encore de belles et longues heures devant lui! Les morceaux du hongrois Dub3normal, du Portugais Bandulu Dub ou le mystérieux et abyssal Running Dub de Dubology en sont les parfaites illustrations. Des dubs recherchés, parfois expérimentaux, qui élargissent les champs d’une musique dont on n’a jamais fait le tour!

Musical Echoes.

Téléchargez Paproota Dub Compilation 3 ici : http://en.paproota.org/?page_id=696

Un extrait (ODG feat. Jahko Lion) ici : https://soundcloud.com/ondubground/sets/jahko-lion

Un autre extrait (Vibronics) ici : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s