Buju Banton : 5 ans de prison en plus ou un nouveau procès?

S’IL EST toujours derrière les barreaux américains,  les choses commencent à bouger pour Buju Banton, notamment depuis son changement d’avocat en août dernier.

Désormais défendu par Chokwe Lumumba (ancien avocat notamment de Tupac Shakur), l’artiste doit se présenter dans dix jours devant une salle d’audience fédérale qui pourrait le condamner à 5 ans de prison supplémentaires pour possession illégale d’arme à feu.
Mais dans le même temps, The Gleaner (l’un des deux grands journaux quotidiens de la Jamaïque) indique que Buju Banton pourrait bénéficier d’un nouveau procès après les révélations concernant l’un des jurés qui aurait été accusé de violation du secret d’instruction! Un espoir donc pour tous les défenseurs de Gargamel.

Selon son avocat,  le dit juré aurait violé le secret d’instruction en enquêtant sur Buju Banton au cours de son procès. En attendant la décision de la salle d’audience fédérale le 30 octobre prochain, ses fans de se sont mobilisés en lançant une campagne de soutien à l’attention de la Maison Blanche en espérant receuillir 5000 signatures avant la date de l’audience.

Condamné à 10 ans de prison pour trafic de cocaïne 

D’autre part, le blog de soutien à l’artiste (« This is Buju ») fait état d’un nouveau transfert du chanteur qui a quitté l’institution correctionnelle fédérale (FCI) de Miami pour la prison du comté de Pinellas à Clearwater, toujours en Floride.

Pour rappel, Buju Banton avait été condamné a 10 ans de prison pour trafic de cocaïne par un juge fédéral de Floride en juin 2011. Il avait été reconnu coupable de possession de plus de 5 kg de poudre blanche. Selon des documents judiciaires connus,  le musicien avait été arrêté en décembre 2009 après avoir voulu vendre pour 125 000 dollars de cocaïne à un agent infiltré de la lutte anti-drogue américaine (DEA) rencontré au cours d’un vol Madrid-Miami.

Aujourd’hui âgé de 39 ans, Buju Banton a 15 enfants et une vingtaine d’albums à son actif -du dancehall slackness ou new-roots le plus « conscient »- dont le dernier, Before the dawn est sorti fin 2010 et a remporté le grammy award du meilleur album reggae de cette année-là.
Bien malin qui pourra dire à ce jour si la star jamaiquaine retrouvera prochainement la scène et les studios d’enregistrement. Affaire à suivre donc.

En attendant cette nouvelle audience et d’éventuels rebondissement,  Musical Echoes vous propose un (tout) petit aperçu de la carrière de l’artiste avec 4 titres majeurs de « Gargamel » du plus ancien au plus récent.

« Champion », extrait de Til Shiloh (1995)

« Hills and valleys », extrait de Inna Heights (1997)

« Sinsemilia persecution », 45T de Penthouse Records

« Rasta can’t go », extrait de Before the Dawn (2010)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s